About This Project

Emile Charles Julien de LA ROCHENOIRE
(Le Havre, 1825 – 1899)

 

L’omelette

Huile sur panneau

Signé et daté 1858 en bas à gauche

38 x 26,5 cm

 

N°37 de la vente ROCHENOIRE du 20 mars 1858 à l’Hôtel des Ventes de Drouot

 

Élève de Léon COGNIET, Charles GLEYRE, Constant TROYON et Jean-Baptiste Camille COROT, il figura au Salon de Paris de 1857 à 1878. En plus de la peinture à l’huile, son travail comprend également des pastels, des aquarelles et des gravures. Sa peinture reste traditionnelle et inspirée de sa Normandie natale avec pour sujet des scènes de genre, des paysages, des marines et de la peinture d’histoire.

Bien que sa peinture était plutôt classique et calquée sur l’enseignement de l’Académie des Beaux-Arts, en 1870 ROCHENOIRE a cherché à organiser un comité afin de changer le mode de sélection du jury pour le Salon de Paris.

Dans la mise en place de ce comité, nous retrouvons ses amis DAUBIGNY, MANET, COROT, DAUMIER, GAUTIER, BONVIN, COURBET et MILLET. Entre temps, MILLET a été nommé au jury du Salon et la guerre de 1870 est passée par là. ROCHENOIRE durant la guerre franco-prussienne s’installa à Londres avec ses compatriotes DAUBIGNY et PISSARO. Il y rencontrera également MONET avec qui il se liera d’amitié.

De ses liens avec MANET, il nous reste un portrait de Julien de LA ROCHENOIRE au pastel et daté de 1882.

 

Musées : Caen, Lisieux, Rouen

Vendu

Category
I - L, LA ROCHENOIRE, Portraits, Scènes de genre, Tableaux