About This Project

Isidore DAGNAN
(Marseille, 1788 – Paris, 1873)

 

Pêcheur à l’épuisette au bord d’une rivière de montagne

Huile sur panneau
Signé en bas à gauche
41 x 33 cm

 

Fils d’un marchand de toiles et de dessins, Isidore Dagnan, après des études de droit jusqu’à 25 ans, se forma à l’Ecole des Beaux-Arts de Marseille auprès d’Augustin-Raymond Aubert (1781-1857), puis effectua à ses frais, pour parfaire son apprentissage, un séjour à Rome jusqu’en 1819.

A partir de cette date, il exposa ses paysages très régulièrement au Salon jusqu’en 1868, y obtenant des récompenses en 1822 (médaille de 2ème classe) et en 1831 (médaille de 1ère classe), et des acquisitions par le roi. Sa vogue ne dura réellement que jusque vers 1835, avec l’obtention de la Légion d’Honneur en 1836.

Bien que rallié aux théories romantiques (il fréquentait beaucoup Delacroix), il était tout de même adepte d’une touche assez sage et d’un style classique; ses points forts étant la perspective (il fut un théoricien de la perspective aérienne et en dispensait des cours dans son atelier), et un réel sens de la lumière, à la fois douce, lumineuse et généralement dorée.

Artiste voyageur, il représenta Paris et ses environs, la Provence (surtout au début des années 1830), la Touraine, la Bretagne et les régions de montagne (l’Auvergne, le Dauphiné, le Jura et surtout la Suisse avec une prédilection pour l’Oberland bernois).

Jugé homme d’esprit et grand travailleur, la critique lui reprocha parfois une exécution un peu sèche, mais Prosper Dorbec, dans la Gazette des Beaux-Arts en 1908, se demandait si « dans Isidore Dagnan ne s’éveille-t-il pas quelque chose des subtiles vibrations d’un Sisley? ».

Il était domicilié au 35, rue Saint-Georges, dans la quartier de la Nouvelle Athènes.

Il n’est pas à exclure que notre tableau corresponde au N°16 du catalogue de sa vente (19 janvier 1874) après décès, titré Pêcheur au bord d’une rivière.

Category
A - D, DAGNAN, Nouveautés, Paysages, Tableaux