About This Project

Félix Elie REGAMEY
(Paris, 1844 – Juan-les-Pins, 1907)

 

Épisode d’une cérémonie siamoise

Mine de plomb
Signé et daté 1862 en bas à droite
Titré en bas à gauche
16,5 x 27 cm

 

Félix Élie fut élève de son père, Louis Pierre Guillaume, et d’Horace LECOQ de BOISBAUDRAN. Il débute sa carrière comme caricaturiste de presse, profession qui le fera connaître en travaillant pour de nombreuses parutions telles que Le Journal amusant, La Vie parisienne, Le Monde illustré, L’Illustration, Le Petit journal pour rire, Paris-Caprice, Illustrated London News, etc. En Septembre 1870, il fonda l’éphémère Salut Public et s’impliqua dans la commune de Paris ce qui l’obligea à s’exiler quelques années à Londres après l’échec de l’insurrection. Revenu en France en 1881, il fut nommé inspecteur de dessin des écoles de Paris.

Félix Élie voyagea beaucoup en Angleterre bien sûr mais aussi aux États-Unis et surtout en Asie ou il accompagna Émile GUIMET – et dont il devint un spécialiste, publiant écrits et illustrations sur son vécu. En particulier, il fut ainsi auteur-illustrateur des ouvrages suivants : en 1891 Le Japon pratique ; 1902 Le dessin et son enseignement dans les écoles de Tokyo ; Le Japon en images. Il a également illustré : 1883, Okoma de TAKIZAVA-BAKÏN ; 1886 Autour d’un lycée japonais de d’AULNOY.

De ses voyages Félix Élie rapporta nombre de dessins à caractère ethnographique et qu’il présenta à l’Exposition Universelle de 1878 et publia dans la foulée dans Les promenades japonaises d’Emile GUIMET.

En 1861, une importante délégation siamoise s’est rendue en France munie d’une lettre et de cadeaux pour Napoléon III. Cette ambassade a fait l’objet de nombreux compte-rendus dans la presse, souvent illustrés, et d’un tableau réputé de Gérôme. Il est fort probable que ce dessin soit un témoignage original du passage de cette délégation.

 

Acquis par le Fitzwilliam Museum de Cambridge

Category
Autre, Dessins, Q - T, REGAMEY Félix Elie