About This Project

Jean Louis Ernest MEISSONIER
(Lyon, 1815 – Paris, 1891)

 

Études de mains
Paire d’huiles sur panneau
Monogrammés en bas à droite
11 x 12 cm

 

MEISSONIER manifesta très jeune un goût fort vif pour les arts et entra de bonne heure dans l’atelier de Léon COGNIET. Il débuta en 1834 par un tableau de genre : La visite chez le bourgmestre, qui fut acquis par la Société des Amis des Arts. Ce petit succès décida le père de l’artiste à l’envoyer à Rome. Revenu à Paris, il fit quelques temps de l’illustration tout en donnant aux Salons annuels des tableaux qui lui permirent ainsi d’obtenir la reconnaissance de ses pairs avec une troisième médaille en 1840, une seconde en 1841 et une première en 1843 et 1848. Sa Rixe, qui parut au Salon de 1855, consacra définitivement sa renommée. Ce tableau, qui lui valut la grande médaille d’honneur, fut acheté par Napoléon III qui l’offrit aux souverains anglais en souvenir de leur visite en France. En 1859, MEISSONIER suivit la campagne d’Italie dans l’Etat-Major. Il s’essaya dans la peinture d’histoire ce qui lui donna l’idée de peindre l’épopée du premier des Napoléon et dès lors il commença, sans négliger la peinture de genre, à peindre ses grandes toiles historiques.

Décoré de la Légion d’honneur depuis 1846, MEISSONIER fut nommé membre de l’Institut en 1861. En 1889, il fut élu par acclamations Président du Jury international des Beaux-Arts.

Peu d’artistes ont connu de leur vivant une telle réputation mondiale. Il faut lui reconnaître un métier prestigieux, une habileté supérieure et un souci du détail rarement égalé.

 

Musées : Amsterdam, Bayonne, Chantilly, Grenoble, Hambourg, Paris (Louvre, Luxembourg), Londres (Wallace Coll.), Lyon, Moscou, Rouen, New-York (MET), Washington (NGA)…

 

Vendu

Category
Autre, M - P, MEISSONIER, Tableaux