About This Project

Jules Joseph Augustin LAURENS
(Carpentras, 1825 – Saint Didier, 1901)

 

Sur les toits à Téhéran, études de persans

Crayon, encre et plume sur papier calque
Signé avec envoi en bas
29 x 20,5 cm

 

Œuvre en rapport: tableau du Salon de Paris de 1865, N° 1251, intitulé Sur les toits à Téhéran

 

Frère du peintre Jean Joseph Bonaventure LAURENS, Jules reçut ses conseils avant d’être élève à l’École des Beaux-Arts de Montpellier, puis à Paris, dans l’atelier de Paul DELAROCHE. A son arrivée à Paris, après un séjour à Fontainebleau, il se lia tout de suite d’amitié avec ce que le monde artistique comptait comme célébrités. De 1846 à 1849, il suivit une mission géographique, scientifique, historique en Turquie et en Perse, qui lui conféra à son retour une réputation d’orientaliste. Ses relations avec Victor HUGO, en exil à Jersey, lui apportèrent encore du prestige.

LAURENS exposa au Salon de Paris, surtout des lithographies, obtenant une médaille de troisième classe lithographie en 1853, troisième classe peinture en 1857, un rappel de troisième classe lithographie en 1859, deuxième classe lithographie en 1861, et enfin une médaille à l’Exposition Universelle de 1867. Il fut fait chevalier de la Légion d’honneur en 1868.

LAURENS a laissé une œuvre abondante, il fit de nombreux portraits, surtout des musiciens de son temps, des notables persans, mais aussi des chameliers, des soldats ou des marchands ambulants. De son voyage en Perse, il rapporta des dessins, aquarelles luis permettant de faire des compositions à l’huile dont l’ampleur dépasse la simple anecdote orientaliste. Enfin, il écrivit et illustra des articles sur le Moyen-Orient dans les publications comme L’Illustration ou Le Tour du Monde.

La partie haute de notre dessin ne semble reprendre – d’après le commentaire de l’artiste – que partiellement la composition du tableau exposé au Salon de 1865 sous le numéro 251 et intitulé Sur les toits à Téhéran dont la localisation est aujourd’hui inconnue. La feuille est également agrémentée en partie basse de diverses études de têtes persanes ayant un fort intérêt ethnographique.

 

Musées : Angoulême, Avignon, Bagnères-de-Bigorre, Carpentras (Mus. Duplessis), Metz, Montpellier, Mulhouse, Narbonne, Orléans, Paris (Mus. d’Art Mod.), Rouen, Sète, Toulon…

 

Acquis par la bibliothèque-musée Inguimbertine de Carpentras

Category
Dessins, I - L, LAURENS Jules, Orientalistes